Cet article, publié dans le journal Libération le 25 août dernier, interroge les activités proposées dans le cadre des ACM et plus particulièrement leur capacité à véhiculer des stéréotypes sexués. Yves Raibaud, interpellé à ce sujet, déclare : « Il y a tout un savoir-faire collectif de mixité qui se perd ».