Missions

Former et accompagner les acteurs de l'éducation

Accompagnement des parents partenaires

Place des parents dans l'éducation
Les parents sont les acteurs de premier plan, au fondement des actes d'éducation.

La parentalité
Ce terme prend ses assises dans une sphère médico-psycho-sociale élargie et tente de définir la fonction " d'être parent ª en tenant également compte des aspects juridiques, politiques, socio-économiques, culturels et institutionnels. L'exercice de la parentalité devient de plus en plus complexe. Familles recomposées, familles pluriparentales, foyers monoparentaux, beau-parentalité, parentalité adoptive, homoparentalité, procréation médicalement assistée, évolution juridique et nouveaux droits, etc., interrogent les pratiques et les coutumes en tant que parents, futurs parents, professionnels de l'enfance.
Dans le champ qui nous concerne ici particulièrement avec l'école, outre la relation au Savoir, et à l'education, les relations parents - Ecole sont complexes souvent, difficiles, aussi.  
On est parent, on devient parent d'élève quand son enfant entre à l'école. de son enfant qui peut être bon élève, mauvais élève, dissipé, sage etc ... Derrière la première phrase qui a un profil de truisme, se dégage une réalité plus complexe. Des relations doivent se construire, entre une institution et des individus. Cette même institution peut utiliser de multiples pratiques pour faciliter ou non son ouverture aux parents d'élèves : de l'entretien avec l'enseignant à la réalisation d'interventions de professionnels pour des conférences par exemple. Il peut être mis en place de nombreuses modalitÈs : accueil et observations dans la classe, participation à la préparation  d'évènements dans l'école et dan sla classe, accompagnement de groupes d'élèves pour des sorties ponctuelles, ou pour des activités régulières comme la bibliothèque ou la piscine, participation à des rÈunions, des ÈvËnements, comme une kermesse, ou investissement dans les instances institutionnelles (conseil d'école).
les Droits des parents d'élèves ( Source Ministère de l'Education Nationale )
Les droits des parents d'élèves à assurer l'effectivité de leur action éducative sont reconnus au travers :
- un droit d'information permettant un meilleur suivi de la scolarité de leurs enfants mais portant également sur son comportement scolaire
- un droit de réunion s'exerçant dans le cadre de réunions collectives ou de rencontres individuelles
- un droit de participation par leurs représentants, membres ou non d'une association, élus ou désignés pour siéger dans les instances des écoles et des établissements scolaires.
On peut voir, avec ce texte officiel combien  cette relation parent-enseignant-Ecole est complexe et o˘ les préjugés et stéréotypes se fixent : " entre des enseignants qui ont peur d'être attaqués dans leur légitimité" et "des parents usagers ayant un avis sur l'école, sur l'enseignement, sur la perception de leur enfant par l'enseignant."

Du quotidien des Aroéven avec les équipes éducatives, et dans l'ensemble des aides et accompagnements qu'ils dispensent auprès d'équipes éducatives et de parents demandeurs d'une meilleure relation, il ressort que :
-le Directeur d'école ou le chef d'établissement a un rôle primordial dans le bon fonctionnement des relations
-les enseignants ont souvent le sentiment de ne pas avoir appris les gestes professionnels ‡ effectuer,
-les parents ne sont donc pas égaux devant leurs droits,
-les politiques d'ouverture mis en place, parfois, paradoxalement, les en écartent.
Les parents d'élèves &us peuvent être un véritable relais. L'importance du rôle des associations de parents d'élèves est également reconnue dans le décret n°2006-935 du 28 juillet 2006 en explicitant leurs droits, qui fait suite à la loi d'orientation de 1989.

La coéducation/sensibiliser les enseignants
Un constat : La place que prennent les parents à l'école publique n'est souvent que symbolique, hormis les représentants de parents d'élèves. Les raisons de cet état sont multiples, mais nous pouvons tout de même dire que cette place dépend pour beaucoup de la communauté éducative puis de l'investissement des parents : certains ne savent pas, d'autres ne comprennent pas pourquoi, jusqu'à la crainte de se déplacer physiquement dans les locaux.
L'Ecole et la Famille sont complémentaires, et se doivent d'être en collaboration. L'un des nombreux facteurs de réussite scolaire, de vie sociale épanouissante est la reconnaissance des valeurs, des compétences et l'intérêt des familles pour la scolarité et l'établissement scolaire dans lequel il évolue...  Insérer les parents dans l'établissement scolaire, impliquer les familles dans le projet de l'école et dans des projets spécifiques ouvre des portes d'entrée aux partenariats entre les familles et la communauté éducative et donc au travail collaboratif.
La coéducation nécessite souvent une clarification des rôles respectifs afin d'éviter les malentendus en répondant à la question : Qu'est-ce que la coéducation implique pour chacun? Nous pensons la coéducation comme une complémentarité entre les différents acteurs essentiels de l'éducation des jeunes au bénéfice des enfants. L'inttérêt de la coéducation est d'arriver à entrer dans l'écriture et la réalisation d'un véritable projet éducatif partagé. Ce partage serait garant d'une véritable réussite éducative et de l'investissement de tous dans l'éducation des jeunes.

Comment agissons-nous?
Les temps de co-éducation sont multiples au sein des établissements scolaires.
Nous repérons :
- La présence de représentants des parents aux conseils de l'école
- Les réunions et les rencontres entre les parents et les enseignants
- Les différents liens et différentes voies de communication possible entre les parents et les enseignants : carnet de correspondance, réunions...

Ces échanges sont souvent très formels et ne sont pas investis, la plupart du temps, pleinement que dans des situations conflictuelles. L'objectif serait d'aller plus loin vers des temps d'échange sur les projets globaux, sur l'éducation, pour tous les enfants.
C'est pour cela que nous cherchons à sensibiliser la communauté éducative à la co-éducation, à ses atouts et ses dimensions.
Les Aroéven, dans le cadre de leurs interventions (accompagnement, formation...) auprès de la communauté éducative, et avec les partenariats développés avec la FCPE (Fédération des Conseils de Parents d'Elèves) proposent des temps de sensibilisation à cette question : la place des parents dans l'établissement scolaire, travailler le relationnel avec les familles, impliquer les familles dans l'établissement scolaire, instaurer un dialogue continu avec eux et non pas juste quand il y a des problèmes sur la scolarité de leur enfant et sur l'école.
Entrer en contact avec les familles dans ce cadre et arriver à établir un véritable partenariat éducatif nécessite des compétences : de la part des professionnels de la communauté éducative comme de la part des parents. Nous agissons, par nos actions, dans ce sens.

Ici, un article issu de la revue Foéven n°168 traitant de ce sujet.