Education et formation

La Fédération des Aroéven  milite pour une éducation permanente et globale.

Mouvement d'action et de recherche pédagogiques nous contribuons au développement de la recherche pédagogique. 

Notre approche de la formation se veut transversale et intercatégorielle, elle vise à promouvoir le travail en équipe dans une complémentarité éducative au service des élèves.

Nous développons des partenariats et à donnons à chacun des méthodes et des outils permettant de construire un projet éducatif partagé.

Telecharger le dépliant Les Aroéven votre partenaire éducatif

La formation initiale du personnel enseignant

Les acteurs des Aroéven connaissent bien le champ de l'éducation, les problèmatiques de l'école, la nécessité d'un cadre formatif de qualité pour les futurs intervenants, notamment dans les domaines qui dépassent la didactique. Enseigner, ou être CPE ne relève pas que des connaissances fondamentales ou des procédures, ce sont des professions qui impliquent des compétences liées à la connaissance des publics enfants et adolescents, dans l'animation des groupes, des choix et orientations pédagogiques possibles dans le cadre de leur activité, des compétences dans l'analyse, l'intervention et l'accompagnement face aux problématiques... L'apport, dès la formation initiale, de ces champs de connaissances et compétences, permet aux jeunes enseignants ou CPE de mieux entamer leur vie professionnelle en ayant une meilleure connaissance de leur nouveau métier.


Toutes ces compétences fondamentales, les Aroéven les abordent en formation initiale, à l'ESPE, et dans le cadre de la formation continue à travers les stages des Plans Académiques de Formation ou encore dans les formations et interventions d'initiative locale, sur site.


Les Aroéven interviennent, entre autres, dans les formations pour les professeurs de lycées et collèges stagiaires et pour les CPE stagiaires. Nous proposons des formations axées, par exemple, sur la psychologie de l'adolescent, la communication, la formation des délégués de classe, le rôle de professeur principal, l'inclusion des élèves en difficultés, l'éducation aux médias, les usages du numériques...
Nous affirmons notre engagement face à la nécessité d'une formation initiale et continue des enseignants.  

La formation continue

Les temps de formation continue sont des moments privilégiés pour les professionnels de l'éducation et répondent à des attentes et des besoins de développement de compétences.
Les Aroéven proposent des temps de formation continue à tous les acteurs de la communauté éducative qui le désirent. Nous proposons des formations spécifiques comme l'animation de groupe, prévention des violences scolaires par des dispostifs de médiation, mais aussi des formations ou interventions sur des commandes particulières faites par des professionnels de l'Education.

La polyvalence des métiers de l'éducation exige des professionnels de prendre du temps et du recul face à la multiplicité des situations. Nous savons qu'il est souvent difficile de prendre ce temps là, mais il est pourtant nécessaire. Nos propositions de formation peuvent être perçues comme un accompagnement professionnel participant à ce retour réflexif. La pratique réflexive et le travail en équipe contribuent à mettre en place un climat apaisé et serein dans la classe et dans l'établissement.

Au delà de la classe, l'enseignant fait partie d'une équipe, peut être amené à l'animer, et à travailler avec des partenaires internes et externes. Cette dimension des pratiques professionnelles des métiers de l'éducation s'apprend principalement sur le terrain. Notre approche de la formation vise à promouvoir le travail en équipe dans une complémentarité éducative au service des élèves. Elle vise à développer des partenariats et à donner à chacun les outils permettant d'instaurer un climat de travail apaisé et de développer un projet éducatif partagé.

Place des parents dans l'éducation

 L'exercice de la parentalité devient de plus en plus complexe. Familles recomposées, familles pluriparentales, foyers monoparentaux, beau-parentalité, parentalité adoptive, homoparentalité, procréation médicalement assistée, évolution juridique et nouveaux droits, etc., interrogent les pratiques et les coutumes en tant que parents, futurs parents, professionnels de l'enfance.

Dans le champ qui nous concerne ici particulièrement avec l'école, outre la relation au Savoir, et à l'éducation, les relations parents - Ecole sont complexes souvent, difficiles, aussi.  
On est d'abord parent, on devient parent d'élève quand son enfant entre à l'école. Parent de son enfant qui peut être bon élève, mauvais élève, dissipé, sage etc. Des relations doivent alors se construire, entre une institution et des individus. Cette même institution peut utiliser de multiples pratiques pour faciliter ou non son ouverture aux parents d'élèves : de l'entretien avec l'enseignant à la réalisation d'interventions de professionnels pour des conférences par exemple. Il peut être mis en place de nombreuses modalités : accueil et observations dans la classe, participation à la préparation  d'évènements dans l'école et dan sla classe, accompagnement de groupes d'élèves pour des sorties ponctuelles, ou pour des activités régulières comme la bibliothèque ou la piscine, participation à des réunions, des événements, comme une kermesse, ou investissement dans les instances institutionnelles (conseil d'école).

La coéducation/sensibiliser les enseignants

Un constat : La place que prennent les parents à l'école publique n'est souvent que symbolique, hormis les représentants de parents d'élèves. Les raisons de cet état sont multiples, mais nous pouvons tout de même dire que cette place dépend pour beaucoup de la communauté éducative puis de l'investissement des parents : certains ne savent pas, d'autres ne comprennent pas pourquoi, jusqu'à la crainte de se déplacer physiquement dans les locaux.


L'Ecole et la Famille sont complémentaires, et se doivent d'être en collaboration. L'un des nombreux facteurs de réussite scolaire, de vie sociale épanouissante est la reconnaissance des valeurs, des compétences et l'intérêt des familles pour la scolarité et l'établissement scolaire dans lequel il évolue. Insérer les parents dans l'établissement scolaire, impliquer les familles dans le projet de l'école et dans des projets spécifiques ouvre des portes d'entrée aux partenariats entre les familles et la communauté éducative et donc au travail collaboratif.


La coéducation nécessite souvent une clarification des rôles respectifs afin d'éviter les malentendus en répondant à la question : Qu'est-ce que la coéducation implique pour chacun? Nous pensons la coéducation comme une complémentarité entre les différents acteurs essentiels de l'éducation des jeunes au bénéfice des enfants. L'intérêt de la coéducation est d'arriver à entrer dans l'écriture et la réalisation d'un véritable projet éducatif partagé. Ce partage serait garant d'une véritable réussite éducative et de l'investissement de tous dans l'éducation des jeunes.

Comment agissons-nous? Les temps de co-éducation sont multiples au sein des établissements scolaires.
Nous repérons :la présence de représentants des parents aux conseils de l'école ;les réunions et les rencontres entre les parents et les enseignants ;les différents liens et différentes voies de communication possible entre les parents et les enseignants : carnet de correspondance, réunions.

Ces échanges sont souvent très formels et ne sont pas investis, la plupart du temps, pleinement que dans des situations conflictuelles. L'objectif serait d'aller plus loin vers des temps d'échange sur les projets globaux, sur l'éducation, pour tous les enfants.

C'est pour cela que nous cherchons à sensibiliser la communauté éducative à la co-éducation, à ses atouts et ses dimensions.

Les classes de découvertes des moments forts de l’action éducative

Les séjours scolaires, qui comptent classes de découverte, séjours d'intégration, voyages scolaires..., offrent à l’enfant et au jeune l’occasion d’appréhender l’école "ailleurs et autrement", de s’ouvrir à un nouvel environnement, d’y développer de nouveaux savoirs, d’y acquérir plus d’autonomie et d'y appréhender la vie collective.

Monter un projet de départ avec sa classe est une expérience enrichissante et créatrice de dynamique à tous les niveaux ( éducatif, pédagogique, et relationnel) tant avec les élèves, qu'avec parents d'élèves. Les classes de découvertes sont des "outils pédagogiques" exceptionnels.

Une classe de découverte n'est pas une parenthèse dans l'année scolaire. Elle s'inscrit dans un projet, celui de l'école et trouve sa justification dans ses spécificités : la mise en contact des enfants avec un environnement nouveau, la mise en relation des savoirs théoriques avec l'expérimentation, le développement de formes différentes d'apprentissage et notamment ceux de la vie de groupe.

Partir en classes de découvertes, un moyen privilégié pour permettre aux élèves de :

acquérir plus d’autonomie : apprendre à gérer la vie quotidienne, donner le goût et le sens des responsabilités, développer la curiosité et la créativité ;
savoir être et vivre ensemble : apprendre la vie sociale, ses codes et ses règles, la tolérance, construire une démarche citoyenne par la vie en collectivité ;
devenir acteur de son avenir et de son environnement : découvrir et comprendre la diversité de son environnement et la structuration d’un milieu et y trouver sa place et son rôle ;
parfaire des compétences méthodologiques : mettre en œuvre et s’approprier une démarche scientifique (traiter des informations, observer, chercher, comparer, émettre des hypothèses, vérifier);
affiner les concepts de temps et d’espace : à travers des situations nouvelles, se resituer dans des espaces différents, relier passé et présent, se projeter dans le futur ;
réinvestir des connaissances de base : écrire, lire, compter pour questionner, communiquer et raconter ;progresser en remettant en question les acquis à partir de situations nouvelles et vivantes ;
s’approprier des techniques et maîtriser des outils : pratiquer des activités sportives ou culturelles et utiliser des outils technologiques.
Organisation de classes de découvertes, de séjours scolaires et d'animations pédagogiques pour apprendre autrement : de la maternelle au lycée.

Accompagner le projet éducatif et territorial

Le projet éducatif  territorial (PEDT) formalise une démarche qui permet aux communes et aux EPCI (établissements publics de coopération intercommunale) volontaires de proposer un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant et après l’école. Il s’agit de mettre en place une collaboration locale de l’ensemble des acteurs intervenant dans le domaine de l’Education (élus, Education nationale, services jeunesse, scolarité, famille, institutions sportives et culturelles, associations, parents d’élèves…) pour organiser, dans le respect des compétences de chacun, la complémentarité des temps éducatifs.Il est un outil qui répond à l’amplification des besoins d’accueil qualitatif sur les temps périscolaires.Les Aroéven, dans ce cadre, participent et accompagnent de nombreuses collectivités dans différentes étapes (construction  et gestion du projet, animation et formation).

Les Aroéven militent pour une éducation permanente et globale.

Nous accompagnons les jeunes dans leur devenir scolaire, professionnel et citoyen et promouvons la place de la parole des enfants et des jeunes dans leur éducation. Les adultes, en charge de missions éducatives et pédagogiques sont ainsi capables, d'écouter, de susciter et d'entourer les initiatives des jeunes, leur autonomie, pour une vie collective harmonieuse source d'échanges et d'apprentissages.

Responsabiliser et impliquer les jeunes dans la vie de la société, de leur établissement, de façon active et citoyenne est un enjeu majeur.

L'engagement peut prendre des formes très différentes : Service Civique ; projet solidaire  ;encadrement d'enfants et des jeunes ;conduite de projet ; prise de responsabilités dans une association  ou dans les instances des établissements scolaires.