Missions

Prévenir le harcèlement à l’école

Les Aroéven interviennent  dans les établissements du primaire et du secondaire sur le thème du harcèlement en milieu scolaire.

Violence répétée qui peut être physique, verbale ou psychologique, d’apparence moins spectaculaire que les bagarres, les conséquences du harcèlement scolaire à court-moyen et long terme peuvent être graves aussi bien pour les victimes que pour les auteurs de harcèlement.

Afin de prévenir des situations de harcèlement, les Aroéven proposent des modules dont l’objectif des formateurs est d’accompagner les élèves à identifier des situations de harcèlement  entre-pairs et à les reconnaître comme telles. Elles travaillent avec les élèves sur les mécanismes du harcèlement et ses enjeux, abordant ainsi des notions comme celle du conflit et d’influence et permettant ainsi aux élèves d’avoir les ressources pour agir face aux situations de harcèlement.

La prévention du harcèlement peut faire référence aux modalités spécifiques du Cyber-harcèlement. Dans ce cadre, la séance de sensibilisation associe des contenus liés à l’éducation aux réseaux-sociaux : connaître et comprendre les dispositions légales, distinguer les modalités de socialisation et leurs impacts (IRL), réfléchir sur son utilisation des réseaux sociaux.

Le dispositif de médiation par les pairs ne permet pas de traiter les situations de harcèlement. Cependant, sa présence dans un établissement, permet de les prévenir. 

La fédération des Aroéven est partenaire du ministère de l’Education national pour le concours «  Non au harcèlement ».

Certaines Aroéven participent en tant que jury du concours dans les rectorats, d’autres accompagnent les établissements dans la construction de leur participation. Le mouvement a activement participé à la première journée nationale «  Non au harcèlement » le 5 novembre 2015. En 2016, la journée nationale de lutte contre le harcèlement aura lieu le 3 novembre.